Si l’on écoute les indicateurs des réseaux sociaux, Benoit Hamon est en tête du 1er tour

  • Hamon serait premier. (Meilleur engagement sur Twitter, meilleur taux d’engagement parmi ses concurrents, meilleur engagement sur Facebook en partages likes et commentaires, meilleur gain de fans sur Facebook, meilleur taux d’engagement des hyper fans sur Facebook, meilleure activation de militants sur Twitter)
  • Valls serait deuxième. (Meilleur sur le public féminin, meilleur taux de like et commentaires/post sur Facebook, meilleur dans la presse et dans les titres de presse, meilleure dispersion géographique des twittos, il joue presque égal avec Hamon au niveau de l’activation des militants sur Twitter)
  • Montebourg serait troisième. (Le seul indicateur qui le mettrait au second tour serait son apparition dans les titres de presse !)

Rendez-vous ce soir pour une mise à jour de cette partie et du titre de l’article ! (À noter que l’engagement énorme d’Hamon sur Twitter s’explique de par la résurgence de ses tweets de 2009).
Nous serons bientôt fixés sur les résultats réels. À suivre…
Source : Si l’on écoute les indicateurs des réseaux sociaux, Benoit Hamon est en tête du 1er tour
Mise à jour :
Et bien le résultat correspond donc aux indicateurs issus des engagements constatés sur les réseaux sociaux auprès des différents candidats. Quand à une explication politique, je laisse la parole aux propos de de ce lundi de Laurent Joffrin pour Libération auxquels je souscris :

Le rêve nécessaire
Il n’y a pas de gauche sans utopie. Il n’y a pas de gauche sans l’espoir qu’un jour, même lointain, le soleil brillera pour tout le monde. Sans cette part de rêve, sans cette perspective de long terme, le progressisme se ramène à une modalité gestionnaire, moins mauvaise que le laisser-faire, moins dangereuse que le retour au nationalisme, mais qui n’enthousiasme personne. C’est pour avoir négligé cette dimension essentielle que François Hollande, puis Manuel Valls, échouent à ranimer la flamme de la gauche. Le succès de Benoît Hamon, qu’on jugeait invraisemblable en début de campagne, n’a pas d’autre origine.

Un commentaire sur “Si l’on écoute les indicateurs des réseaux sociaux, Benoit Hamon est en tête du 1er tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code