Suisse : Jour noir pour les coûts de la santé

Suite au vote du Conseil national ce vendredi, les cantons ne pourront plus geler les admissions de nouveaux médecins dès l’été 2016. Le conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia et la gauche crient au scandale.

«Le ministre vaudois de la santé Pierre-Yves Maillard dénonce une opération menée par les assureurs, visant à contrôler le système de santé et par là à priver l’assuré du libre choix de son médecin. Pour le socialiste, les Vaudois et Genevois qui ont voté la fin du moratoire sont personnellement responsables de la hausse du coût des primes. «Les médecins étaient pour ce moratoire et tous les cantons aussi», s’insurge Pierre-Yves Maillard survolté. «Les seuls qui voulaient en finir étaient les assureurs. Le PLR et l’UDC leur obéissent au doigt et à l’œil. C’est pour moi le vote le plus scandaleux de ma carrière politique!»
Car le score était serré: le verdict est tombé par 97 voix contre 96 et une abstention, celle de la députée PLR vaudoise d’Isabelle Moret. Le soutien du Conseil des Etats (31 voix contre 13) n’a pas suffi à sauver le projet qui aurait permis, selon ses partisans, de lutter contre une offre médicale trop dense et faire face à l’afflux de praticiens étrangers.»

Source : «C’est un jour noir pour les coûts de la santé» – Le Temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code