Barack Obama : discours de victoire 2008 et 2012

Barack michele obama2012

Four more years.

La photo de la victoire publiée par Barack Obama et son équipe sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook)

Ainsi donc Barack Obama a été réélu. La campagne de 2012 a été fort différente de celle de 2008. Je vous propose aujourd’hui de mettre en parallèle le discours de victoire prononcé en 2008 et 2012 à Chicago. 


Video streaming by Ustream

« Il a fallu longtemps. Mais ce soir, grâce à ce que nous avons accompli aujourd’hui et pendant cette élection, en ce moment historique, le changement est arrivé en Amérique », a-t-il affirmé, depuis une tribune installée dans l’immense jardin public Grant Park, cerné de gratte-ciels illuminés au bord du lac Michigan. « Si jamais quelqu’un doute encore que l’Amérique est un endroit où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos pères fondateurs est toujours vivant, qui doute encore du pouvoir de notre démocratie, la réponse lui est donnée ce soir », a-t-il fait valoir, devant 65 000 personnes. « C’est votre victoire », a-t-il assuré à ses partisans, réunis en masse pour pour célébrer l’élection du sénateur de l’Illinois à la Maison Blanche. Il a salué son adversaire républicain John McCain. « Je le félicite » pour sa campagne, a-t-il dit. M. Obama a également rendu hommage à sa femme Michelle et à ses deux filles, Malia et Sasha, qui l’accompagnaient à la tribune. Il a remercié son colistier Joe Biden, sa famille et son équipe de campagne. Il a ensuite rappelé les défi de sa présidence – la crise économique, les guerres d’Irak et d’Afghanistan -, parlant d’une « route escarpée », alors que le public scandait « Yes we can ».

Source : Le Monde

A l’occasion de cette campagne de 2008, je vous renvoie encore à deux articles que j’avais rédigés relativement alors:

En second lieu, le discours de ce jour:

«Malgré toutes nos différences, la plupart d’entre nous partageons les mêmes espoirs pour l’avenir de l’Amérique. Nous voulons que nos enfants grandissent dans un pays où ils ont accès aux meilleures écoles. Un pays qui ne soit pas écrasé par le poids de la dette, qui ne soit pas affaibli par les inégalités, qui ne soit pas menacé par le pouvoir destructeur du réchauffement climatique. Nous voulons leur transmettre un pays sûr, respecté et admiré à travers le monde, défendu par les meilleurs soldats qui soient. Vous nous avez élus pour que nous nous occupions de vos emplois, pas des nôtres. Dans les semaines et les mois à venir, je vais travailler avec les dirigeants des deux partis pour faire face aux défis que nous ne pouvons affronter qu’ensemble : réduire nos déficits; réformer notre fiscalité; réparer notre politique d’immigration; réduire notre dépendance au pétrole venu de l’étranger» […]

Pour Medipart, il s’agit d’une victoire construite sur de vrais choix politiques :

Le succès d’Obama n’est pas seulement dû au talent d’un politicien et de son équipe affûtée, ni à la faiblesse de son adversaire, un ploutocrate caméléon en campagne depuis six ans. Il découle de choix politiques affirmés qui sont très loin de faire l’unanimité aux États-Unis et qu’il a fallu défendre au cours de ces dernières années : un plan de relance massif pour sortir l’économie de l’ornière plutôt que des mesures d’austérité, la volonté d’installer un système d’assurance santé universel, le sauvetage de l’industrie automobile, l’investissement dans les énergies vertes, une tentative de réguler Wall Street…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code